MAPstation par IDMED


MAPstation par IDMED

L’innovation au service d’objectifs médicaux et sociaux

IDMED_photos_MAPstation_2

En bloc opératoire, aussi étonnant que cela puisse paraître, la gestion de l’analgésie des patients, c’est-à-dire la disparition de leur sensibilité à la douleur, est malheureusement loin d’être optimale. Les doses d’administration de morphine sont calculées statistiquement en fonction de l’âge, du poids, de la taille et des antécédents des patients. Les seuls appareils à disposition du personnel médical pour jauger du niveau d’analgésie se limitent au monitoring du cœur dont le temps de réaction, trop lent, est de l’ordre de la minute.

Des études ont montré que l’incapacité à mesurer précisément et instantanément la douleur des patients entraîne généralement un surdosage de la morphine. Ceci peut avoir des conséquences graves pour le patient. Le premier risque étant bien-sûr le décès en cours d’anesthésie, risque d’autant plus important que le sujet est  faible, comme les personnes âgées ou les enfants. Les autres risques sont l’hyperalgésie, c’est-à-dire l’apparition de douleurs chroniques dans les 3 à 6 mois après l’opération, les phénomènes d’accoutumance et de dépendance à la morphine. Non négligeable enfin, l’administration adaptée des doses réduit le coût de prise en charge du patient par la société étant donné qu’un patient sous morphine doit nécessairement être maintenu à l’hôpital.

L’objectif de l’innovation est de répondre à ces objectifs médicaux et sociétaux.

IMG_20140918_103103_1

Le MapStation est un moniteur d’analgésie innovant, implanté en bloc opératoire. Il est destiné à mesurer en temps réel, par réaction pupillaire, le niveau de souffrance du patient, ceci afin de lui administrer au plus près de ses besoins, la morphine nécessaire à l’analgésie. Le dispositif est composé d’une station fixe, d’un capteur optique et d’électrodes à positionner sur le patient. L’anesthésiste peut consulter en temps réel les mesures effectuées grâce à la station équipée d’un écran tactile et analyser les mouvements pupillaires grâce au capteur optique qui lui est relié.

 

Ce nouveau produit recèle d’innovations, à commencer par la technologie. En se focalisant sur l’observation de la dilatation de la pupille, on obtient une analyse beaucoup plus précise et réactive de l’analgésie du patient, de l’ordre de la seconde. Cette technologie totalement  innovante est protégée au niveau européen par un brevet déposé par la société Idmed.

IDMED_photos_MAPstation_1_grd_tailles-2

Une autre innovation : le procédé de fabrication. Le MapStation est fabriqué en série par impression 3D en stéréolithographie. Cette approche nouvelle dans le processus de fabrication permet de minimiser le nombre de pièces nécessaires à son assemblage. On limite ainsi les éventuelles zones d’encrassement aux jonctions des coques habituellement présentes dans un produit injecté. Ce détail qui pourrait sembler anodin se révèle être capital, puisqu’il simplifie le nettoyage et garantit donc une hygiène irréprochable, préoccupation permanente en milieux hospitalier.

Grâce à l’impression 3D, le MapStation a été dessiné et conçu en se libérant des contraintes d’injection classiques, ce qui a permis au design de se focaliser sur l’ergonomie et l’esthétique du produit afin d’offrir au personnel médical la meilleure expérience possible. D’où un produit aux formes épurées, aux lignes fluides, d’une utilisation pratique, adaptée et performante.  Une nouvelle approche de la conception.

lien à suivrescene.68